Skip to main content

Apprendre à repérer les infox

Les fake news ou infox sont entrées dans le langage courant les nouvelles se diffusant très rapidement à travers le monde par le web et les réseaux sociaux. Il faut donc exercer son esprit critique pour lutter contre la désinformation.

Comment apprendre à repérer des fake news ou infox ?

Les fake news  ou infox sont entrées dans le langage courant les nouvelles se diffusant très rapidement à travers le monde par le web et les réseaux sociaux. Différents termes recoupent la notion de fake news : rumeur, canular, faits alternatifs...   Il faut donc exercer son esprit critique pour lutter contre la désinformation. 

Comment reconnaitre le vrai du faux ? Une information doit se baser sur des faits qui doivent être vérifiables. Des outils de vérification de sources d’information existent pour adopter de bons réflexes. Pour savoir si un site est fiable ou non, pensez à utiliser le site  du journal Le Monde Decodex. Cette équipe de journalistes s’attache à vérifier les faits et donne des éléments contextuels pour comprendre et analyser les infos.

Une loi contre les infox  en France ?

L’assemblée nationale a adopté dans la nuit de mardi 09/10 en nouvelle lecture, par 45 voix contre 20, la proposition de loi ordinaire contre « la manipulation de l’information » en période électorale. Les deux propositions de loi - ordinaire, et organique pour la présidentielle - visent à permettre à un candidat ou parti de saisir le juge des référés pour faire cesser la diffusion de « fausses informations » durant les trois mois précédant un scrutin national. Ces lois imposent également aux plateformes en ligne - Facebook, Twitter, etc. - des obligations de transparence quant aux contenus volontairement mis en avant. le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) pourra, quant à lui, « ordonner la suspension de la diffusion » d’un service « contrôlé par un Etat étranger, ou sous l’influence » de cet Etat, s’il « diffuse de façon délibérée de fausses informations de nature à altérer la sincérité du scrutin ». Le texte a substitué les mots "fausses informations" par "allégations ou imputations inexactes ou trompeuses d'un fait".

La défiance du Sénat à l’égard de ce dispositif s’est traduite par la saisine, le 21 novembre 2018, du Conseil constitutionnel.

Lexique

La technologie «deepfake» permet de truquer des vidéos en modifiant de manière ultra réaliste des poses, expressions faciales et autres gestuelles d'individus.

Source : Pablo MAILLE, "Deepfake", quand le faux gagne la vidéo 31/08/2018 https://www.liberation.fr/futurs/2018/08/31/deepfake-quand-le-faux-gagne-la-video_1675699

"Fake news" = Faux reprenant l'apparence d'un article de presse.

La Commission d'enrichissement de la langue française préconise d'employer plutôt le terme "infox", né des mots "information" et "intoxication"

On les traduit souvent à tort par « fausses informations » ou « faux articles », mais  la fake news n'est pas seulement erronée : elle est volontairement trompeuse. C'est un faux, une imitation, une contrefaçon. En ce sens, elle se différencie des bons vieux hoax, ou canulars, qui se propagent depuis longtemps sur Internet à travers le bouche-à-oreille électronique. La fake news, elle, emprunte à la presse traditionnelle ses codes et sa présentation, pour se maquiller comme un exercice journalistique.

Source : AUDUREAU William  Faits alternatifs, fake news, post-vérité… petit lexique de la crise de l’information. Le Monde, 25/01/2017, https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/01/25/faits-alternatifs-fake-news-post-verite-petit-lexique-de-la-crise-de-l-information_5068848_4355770.html#ancre_fake-news

Canular = Blague qui peut s'apparenter à la diffusion d'une fausse nouvelle.

A la différence d'une blague, la nature biaisée de l'information est révélée très rapidement, souvent immédiatement après sa diffusion.

Le plus célèbre remonte à 1938, lorsqu'Orson Welles réalisa une adaptation radiophonique de La Guerre des mondes. Après avoir relaté l'invasion de la Terre par les extra-terrestres, il rappela qu'il s'agissait d'un programme spécial Halloween. Les canulars permettent parfois de mettre en perspective des situations réelles. Ainsi, le 13 décembre 2006, la RTBF interrompt ses programmes afin de diffuser une émission spéciale sur la déclaration d'indépendance de la Flandre. Une question dans l'air du temps à l'époque et qui a permis de susciter une réflexion sur la question, au-delà même des frontières belges.

Source : LICOURT Julien. Petit lexique de la fausse information. Le Figaro. 08/01/2018 http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/01/08/01016-20180108ARTFIG00273-petit-lexique-de-la-fausse-information.php

Faits alternatifs = Contre-vérité grossière.

Concept inventé par Kellyanne Conway, la conseillère à la Maison Blanche de Donald Trump.

Elle tentait de justifier le fait que le porte-parole du 45e président des Etats-Unis, Sean Spicer, ait affirmé que  « sa cérémonie d'investiture fut la plus grande en termes d'audience », malgré ce que montraient les photos de l'événement.

Source : AUDUREAU William  Faits alternatifs, fake news, post-vérité… petit lexique de la crise de l’information. Le Monde, 25/01/2017, https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/01/25/faits-alternatifs-fake-news-post-verite-petit-lexique-de-la-crise-de-l-information_5068848_4355770.html#ancre_fake-news

 

Hoax = Canular viral, souvent diffusé par email.

Sur Internet, un hoax désigne les nombreuses rumeurs répandues de manière virale par des chaînes de mail, diffusant fausses informations alarmistes, appels à dons malintentionnés ou désinformation assumée.

Ce sont « les canulars du web », référencés par le site francophone de référence en la matière, Hoaxbuster.

Source : AUDUREAU William  Faits alternatifs, fake news, post-vérité… petit lexique de la crise de l’information. Le Monde, 25/01/2017, https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/01/25/faits-alternatifs-fake-news-post-verite-petit-lexique-de-la-crise-de-l-information_5068848_4355770.html#ancre_fake-news

Intox = Affirmation erronée volontairement présentée comme vraie.

Utilisé depuis 1977, ce terme caractérise toute forme d'« action psychologique » ou de « matraquage » visant à influencer les esprits, notamment dans les argumentaires commerciaux et politiques.

Il a donné son nom à la rubrique « Desintox » de Libération.

Source : AUDUREAU William  Faits alternatifs, fake news, post-vérité… petit lexique de la crise de l’information. Le Monde, 25/01/2017, https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/01/25/faits-alternatifs-fake-news-post-verite-petit-lexique-de-la-crise-de-l-information_5068848_4355770.html#ancre_fake-news

Théorie selon laquelle l’émotion et l’apparence comptent.

Créée en 2004, c'est avec la campagne sur le Brexit et la présidentielle américaine que l'expression s'est démocratisée.

Internet a multiplié les sources et la prolifération des informations contradictoires, et parfois mensongères, ce qui peut affaiblir l'exigence de vérité.

Source : AUDUREAU William  Faits alternatifs, fake news, post-vérité… petit lexique de la crise de l’information. Le Monde, 25/01/2017, https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/01/25/faits-alternatifs-fake-news-post-verite-petit-lexique-de-la-crise-de-l-information_5068848_4355770.html#ancre_fake-news

Réinformation = Défense et diffusion de thèses d’extrême-droite.

Dans les  médias identitaires, il s'agit de s'opposer à la ligne éditoriale de la majorité des quotidiens nationaux, et notamment aux valeurs humanistes, sociales et libérales que la  plupart partagent.

Dans l'absolu, la réinformation ne prône pas la négation des faits, mais un renversement des valeurs et de la grille d'analyse des faits. 

Source : AUDUREAU William  Faits alternatifs, fake news, post-vérité… petit lexique de la crise de l’information. Le Monde, 25/01/2017, https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/01/25/faits-alternatifs-fake-news-post-verite-petit-lexique-de-la-crise-de-l-information_5068848_4355770.html#ancre_fake-news

 

Rumeur = Histoire dont la source n'est jamais identifiable, qui se répand dans le public et dont le message véhiculé se révèle souvent faux.

Le mot rumeur vient du latin «rumor», qui, dans ses sens premiers, veut dire «bruits vagues, bruit qui court, rumeur, nouvelles sans certitude garantie». Le phénomène a notamment été étudié par le sociologue Edgar Morin avec La rumeur d'Orléans. Dans cette ville du Loiret, en 1969, on racontait que des femmes disparaissaient dans les cabines d'essayages de magasins tenus par des commerçants juifs afin d'être prostituées. Dans les faits, jamais la moindre femme n'a disparu.

Source : LICOURT Julien. Petit lexique de la fausse information. Le Figaro. 08/01/2018 http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/01/08/01016-20180108ARTFIG00273-petit-lexique-de-la-fausse-information.php

 

Propagande = Présenter une information dans un but précis, influencer, sans avoir pour ambition d'être objective.

La propagande peut-être définie «comme une technique d'action psychologique à l'égard d'une opinion publique, de l'endoctriner ou de l'embrigader», selon les chercheurs en sciences politiques N. Lebourg et S.François.

Source : LICOURT Julien. Petit lexique de la fausse information. Le Figaro. 08/01/2018 http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/01/08/01016-20180108ARTFIG00273-petit-lexique-de-la-fausse-information.php

 

Théorie du complot = Lecture biaisée du monde dans laquelle le hasard n'a pas sa place, où des forces dissimulées falsifient la réalité pour mieux dissimuler leurs actions.

Les complotistes offrent des réponses simples à des phénomènes parfois complexes. Ils  accumulent ce qu'ils considèrent comme des preuves pour étayer leur raisonnement et démontrer la véracité d'un supposé complot.

Source : LICOURT Julien. Petit lexique de la fausse information. Le Figaro. 08/01/2018 http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/01/08/01016-20180108ARTFIG00273-petit-lexique-de-la-fausse-information.php

Ce qui se pense habituellement de quelque chose, idée toute faite.

Derrière une idée reçue, se profile la question du recul à adopter face à une information, du discernement entre le croire et le savoir et de la capacité à remettre en question ses propres arguments. Avec une méthode pour y répondre : adopter une démarche scientifique.

Loading ...